MENU

LA FUREUR DE MON COMBAT


Poème de J.Yves Gallion. Vous pouvez aussi trouver un poème chemin des écoliers.


 
               LA FUREUR DE MON COMBAT
 
 
 
Mort à l’ennemi anglais, telle est ma devise,
Que ma lame puissante baigne dans son sang,
Et que mon poing frappe son crâne et le divise,
Mon bras est fort, moi la pucelle d’Orléans !
 
 
Que l’anglais, surpris, voit mon ardeur au combat,
Et que la peur pénètre son cœur chancelant,
Qu’il voit la force de ma hargne dans mon bras,
Qu’il sente venir la mort, dans mes coups puissants !
 
 
Dieu est mon guide et je suis sa main destructrice ;
Il m’a donné la force pour chasser l’anglais.
Mon roi sera sauvé,  je suis sa bienfaitrice ;
Nul ne peut me détruire, sinon le bûcher.
 
 
 
                                   J.  Yves   GALLION
                                       En alexandrins